L’équithérapie, un accompagnement pour les personnes atteintes d’un Burn-Out

Selon Santé publique France ” Le burnout ou épuisement professionnel est caractérisé comme un état d’épuisement physique, émotionnel et mental résultant d’une exposition à des situations de travail émotionnellement exigeantes. … » Le burn-out est un syndrome responsable d’un mal-être général, dont l’origine est le plus souvent attribuée à la vie professionnelle, c’est un phénomène émotionnel qui se développe lentement dans le temps, qui peut toucher aussi bien la sphère psychique que la sphère somatique de l’Homme, il peut provoquer une incapacité de travailler totale ou définitive, il peut conduire au suicide, il induit une grande souffrance pour la personne qui en souffre, il induit également une souffrance ou de graves préoccupations pour son entourage, qui bien souvent ne comprend pas et ne sait pas comment agir face à la situation.

Des patients viennent me voir suite à un burn-out qui a eu pour conséquences un profond mal-être, parfois accompagné d’idées suicidaires, un désinvestissement de soi et du monde extérieur, une perte d’identité, de la dépression, etc… Ils ont bien souvent pendant ou avant la prise en charge en équithérapie eu d’autres accompagnements tels qu’un suivi psychologique, psychiatrique, mais aussi en sophrologie, réflexologie, etc,…

Un accompagnement en équithérapie est alors mis en place, grâce aux séances ils disent avoir eu des prises de conscience sur de nombreux points tels que leur positionnement, leurs fonctionnements, leurs comportements d’évitement, leur hypersensibilité, leurs désengagements, leur « inexistence », etc… Ces personnes ont pu au fil des séances reprendre confiance en elles, en les autres, comprendre pourquoi elles en sont arrivées là, faire du lien avec leur enfance et sur leur construction identitaire, petit à petit l’estime qu’elles ont d’elles-mêmes a augmenté, elles ont réappris à utiliser leur corps, à se détendre, à poser des limites, à s’affirmer, à communiquer, à créer des relations seines, à verbaliser et gérer leurs émotions.

La relation avec le cheval est authentique, il est capable de percevoir et de déchiffrer très subtilement les signaux envoyés consciemment ou non par l’Homme, il va les renvoyer de par son comportement naturel ce qui va demander à l’Homme de s’adapter et de réajuster sa façon de faire et d’être au moment venu.

Me AMISSE Pauline, Equithérapeute, janvier 2021

Web conférence « Equithérapie : le cadre et la pratique »

Web conférence avril 2020 – Institut Français du Cheval et de l’Equitation : « Equithérapie : le cadre et la pratique »

Résumé :

Dans le vaste champ de la médiation équine, il existe des pratiques diversifiées dont l’équithérapie fait partie.

Entre la légitimité reconnue sur le terrain et les imprécisions de la communication au grand public, en quoi consiste la pratique de l’équithérapeute ?

L’équithérapie est définie comme un soin psychique médiatisé par le cheval et dispensé à une personne dans ses dimensions psychiques et corporelles. Elle est aujourd’hui proposée à un large public : personnes en situation de handicap, personnes ayant des troubles psychiques, personnes en situation précaire…

L’équithérapeute définit chaque projet selon des besoins individualisés mais également selon un cadre thérapeutique établi : lieu, durée, choix de la cavalerie, place des accompagnants, travail en lien avec les autres professionnels de la prise en charge, critères d’évaluation…

Faire reculer un cheval, le mettre en liberté, aller à sa rencontre au troupeau sont autant de mises en situation concrètes éprouvées dans lesquelles nous pouvons distinguer les attentes et objectifs qui peuvent être définis en équithérapie.

La démarche thérapeutique s’inscrit dans un processus d’élaboration de projet de soins qui doit être régulièrement évalué. L’équithérapeute établit des bilans qu’il transmettra sur demande ou lors sur de réunions pluridisciplinaires.
Cette présentation de la pratique en équithérapie a pour objectif de mieux comprendre les réalités de terrain d’un équithérapeute et dans quel cadre il évolue.

Lien pour écouter la webconférence

 

Aujourd’hui première séance à l’EHPAD Simon Vouet à Le Port Marly avec « les poneys visiteurs »

7ED9DE79-8158-4D2B-96AC-B5AA64FC8148

Première séance d’équithérapie à la maison de retraite de Le Port Marly avec « les poneys visiteurs ».

Pour certains le contact avec les poneys a permis de se remémorer de beaux souvenirs de jeunesse, pour d’autres c’était une grande première… Un moment de partage,  d’affection ainsi que de belles rencontres, riche en émotions pour les résidents et le personnel soignant.

Rendez-vous le mois prochain pour la prochaine séance !

Article dans le « Trappes MAG » sur mon intervention médiation parents-enfants

IMG_5869.PNG

Un retour sur mon intervention de médiation parents-enfants en partenariat avec la Maison des Parents de Trappes et l’Association les Chevaux du Donjon de Maurepas.

Une première session très enrichissante et un bilan très positif de la part des différents professionnels ainsi que des familles. Les séances semblent avoir été gratifiantes où les familles ont pu se sentir valorisées, elles ont manifesté de la satisfaction et du plaisir et ont créé du lien. Aussi, nous avons pu observer une évolution constante tout au long de la prise en charge, les parents se montrent plus confiants dans leur rôle de mère ou de père et voient déjà les répercussions positives que l’équithérapie leur a apporté dans leur vie de tous les jours avec leur enfant mais aussi dans leur relation à l’autre et dans leur milieu professionnel.

« Les poneys visiteurs » en séance à la Maison d’Accueil Spécialisée de Guichainville

46831454_10156963916737028_7850001014974316544_n

Aujourd’hui « les poneys visiteurs » m’ont accompagné pour la première séance de la Maison d’Accueil Spécialisée La Haie Bérou de Guichainville (27), encore un moment riche en émotions, des patients réceptifs, une équipe soignante accueillante et des poneys exemplaires.

Rendez-vous le mois prochain pour la prochaine séance !